S’abonner

Inscrivez-vous à notre newsletter

Subscribe elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae eleifend ac, enim. Aenean vulputate eleifend tellus.

Subscribe elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae eleifend ac, enim. Aenean vulputate eleifend tellus.

À la découverte… du galuchat

Meuble d’appui

Sycomore, ouvrant à deux vantaux gainés de galuchat
Vers 1936

Mentionné dès le 8e siècle en Asie, puis largement répandu au 18e et 19e siècle en Europe, le galuchat est issu de peaux de raies ou de requins.

Au départ utilisé comme abrasif pour le bois, il est par la suite, grâce aux recherches de Jean-Claude Galluchat, employé pour orner de petits objets de décoration, mais cette peau fragile et si difficile à façonner retombe dans l’oubli à la fin du 19e siècle.

Les années folles redonnent sa chance au galuchat, ainsi qu’à tant d’autres matières précieuses et rares. Les décorateurs l’emploient cette fois sur les meubles, teintant et marquetant les peaux avec une très grande fantaisie, l’alliant aux matières précieuses comme l’ivoire ou la laque.

Il est remarquablement utilisé par la Maison Dominique durant une dizaine d’années, de 1925 à 1938 environ.

Cette maison de décoration fondée en 1922 par André Domin et Marcel Genevrière,a laissé son nom à des meubles incontestablement influencés par le Cubisme, mais non dépourvus d’élégance.

Confortables, bien équilibrés, les meubles sont plaqués des bois de belle ébénisterie alors en usage, comme le sycomore, l’amarante, le thuya, l’ébène de macassar ou encore le palissandre.

Le décor, lorsqu’il existe, est constitué de fines incrustations de cuivre ou d’écaille, voire de quelques motifs sculptés en faible relief.

Notre bureau de dame, cette table de fumeur, ce cabinet ou ce petit guéridon sont un parfait exemple de la maîtrise de la technique du gainage du galuchat, allié avec l’emploi d’essences de bois rares.

De nombreuses autres pièces significatives de cette époque si riche sont à découvrir à la galerie, du lundi au vendredi de 10h à 19h, le samedi de 11h à 12h30 et de 14h à 18h30.