S’abonner

Inscrivez-vous à notre newsletter

Subscribe elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae eleifend ac, enim. Aenean vulputate eleifend tellus.

Subscribe elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae eleifend ac, enim. Aenean vulputate eleifend tellus.

Maurice ESTEVE (1904-2001)

Maurice Estève était l’un des derniers peintres de la génération qui constitua, dans l’immédiat après-guerre, la Nouvelle École de Paris dont il fut d’ailleurs l’un des principaux représentants.

A partir de 1924, il fréquente l’atelier libre de l’Académie Colarossi à Montparnasse, en même temps qu’il continue à se former seul, à l’école des peintres qu’il admire, comme Poussin, Fouquet ou encore Cézanne, qu’il place au premier rang. Pendant plusieurs années, il peint des paysages, des natures mortes et des portraits.

 

Tenté par le surréalisme il s’en libère après avoir assimilé, comme d’autres peintres de sa génération, la leçon de Léger. Lors de sa première exposition personnelle en 1930 à la galerie Yvangot à Paris, remarquée par le critique Maurice Raynal, il montre ses toiles qui sont une interprétation sensible du cubisme associant l’arabesque du trait au pouvoir constructif de la couleur.

 

Cf. P. BOUCHET, « ESTEVE Maurice – (1904-2001) » Encyclopédie Universalis – Version en ligne