S’abonner

Inscrivez-vous à notre newsletter

Subscribe elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae eleifend ac, enim. Aenean vulputate eleifend tellus.

Subscribe elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae eleifend ac, enim. Aenean vulputate eleifend tellus.

Raymond SUBES (1891-1970)

Sa notoriété de ferronnier est pratiquement égale à celle d’Edgar Brandt.

Ancien élève de l’Ecole supérieure des Arts Décoratifs, L’œuvre de Raymond Subes est considérable. À l’exposition des Arts Décoratifs de 1925, il travaille pour plusieurs pavillons, notamment pour le salon de l’ « Hôtel du Collectionneur » de Ruhlmann. Il reçoit également de nombreuses commandes pour les grands paquebots (L’Ile de France en 1927, l’Atlantique en 1931, Le Normandie en 1935, le liberté en 1950, le France en 1962), ainsi que pour des banques dont la Banque de France et la National City Bank aux Champs-Elysées.

Après la guerre, Subes deviendra Directeur général des établissements Borderel et Robert tout en poursuivant son activité de ferronnier.

Cf. P. KJELLBERG, Art Déco, Les maîtres du mobilier, Le décor des paquebots, Ed. de l’Amateur, Paris, 2000, p. 229-230

Curule moderniste

Raymond SUBES

Pair d’urnes lumineuses

Jacques-Emile RUHLMANN Raymond SUBES